Rechercher
  • umrsu1

INFORMATIQUE SANS FRONTIÈRES


Denis Laurendeau est professeur titulaire à la faculté des sciences et de génie au département de génie électrique et de génie informatique et directeur du Laboratoire de vision et systèmes numériques à l'Université Laval.

D'où provient votre passion pour les sciences et génie, particulièrement l'informatique?

Mon intérêt pour les sciences et le génie remonte au collègue où un camarade m’a initié à l’astronomie. Nous avons alors monté un observatoire sur le toit du Collège St-Charles-Garnier et avons pu observer la comète Kohoutek que peu de gens ont vue. Mon intérêt pour l’informatique s’est développé au baccalauréat en génie physique grâce à un stage d’été dans un laboratoire de recherche pour la défense en Colombie-Britannique.

Quelles innovations technologiques vous ont le plus marqués récemment?

Les développements en vision artificielle sont particulièrement impressionnants et les applications courantes (pilotage de véhicules, vigilance contextuelle, métrologie) couplées à l’intelligence artificielle sont en train de révolutionner la vie quotidienne de millions de personnes. Les percées en génomique et en séquençage de l’ADN sont aussi à souligner et ouvrent la voie au traitement de nombreuses maladies d’ordre génétique.

Comment la vision artificielle affecte et affectera le développement des villes?

On peut percevoir la vision artificielle négativement à cause de la connotation « big brother » qui lui est généralement associée. Or, la vision a de nombreux autres usages comme la gestion autonome de la congestion routière, la gestion des stationnements, le pilotage de véhicules autonomes ou encore la sécurité des citoyens pour la détection de chutes des personnes sur les trottoirs ou dans les lieux publics.

#ProfilChercheur #Français

0 vue

©  UMRsu